UEEP Unités d’enseignement à destination des enfants polyhandicapés

Depuis octobre 2020, il est possible de demander dans le projet de vie MDPH de son enfant en situation de polyhandicap, une place en UEEP. Mais en quoi cela consiste-t-il ?

Vous connaissiez déjà les ULIS ?

Ces dispositifs de l’Education Nationale ont remplacé les CLIS en 2015. L’équipe d’intervention est composée d’un enseignant spécialisé qui est de préférence titulaire de son poste grâce à son CAPPEI (Certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive et formation professionnelle spécialisée), d’une AESH mutualisée et parfois s’ajoutent des AESH individualisées en fonction des profils des enfants. Ils sont implantés dans un établissement scolaire (primaire ou secondaire) avec des temps d’inclusion dans leur classe de rattachement. Les enfants de l'ULIS trouvent alors leur accompagnement rééducatif auprès d'un SESSAD ou avec des professionnels en libéral, qui peuvent intervenir dans l’école, avec l’accord du directeur et de l’enseignant référent.

Cette solution malheureusement prend rarement en compte la spécificité du polyhandicap. Pour les UEE (unité implantée là aussi dans un établissement scolaire, sinon on parle d'UEI - unité d’enseignement internalisée), il s'agit d'unités créées à la demande d'un ESMS, donc à l'initiative du médico-social. (À l’image des UEEA dédiées aux profils TSA ). Le projet est porté par l'établissement et concerne les enfants de l'établissement, mais aussi la mairie rattachée à l’école. Pour le moment, très peu d’UEEP existent en France. La première d’Ile-de-France est située en Essonne et s’est créée lors de la rentrée scolaire de septembre 2020. Il est prévu une ouverture à Paris en septembre 2021 et il en existe deux autres (une dans le Nord et une dans le PACA). Vous trouverez ci-dessous le cahier des charges rédigé avec la participation du Groupe Polyhandicap France.

Quelles sont les démarches pour la création d’une UEEP ?

C’est une demande à faire auprès de l'ARS, l'UEE n'est donc pas un dispositif de l’Education Nationale. L’éducation Nationale signe la convention de partenariat avec l'ESMS et l'ARS et met à disposition un enseignant pour l'UE. La mairie est sollicitée pour la localisation. Il y a bien sûr un partenariat avec l'école d'implantation qui doit par ailleurs le faire stipuler dans son projet d'école. Le reste de l'équipe de l'UEE (accompagnement des enfants, prises en charge...) reste l'équipe de l'ESMS qui peut être renforcée si la demande est faite et prévue dans le projet. En revanche, pour avoir du personnel supplémentaire pour le fonctionnement de l'UEEP, l'ESMS doit faire une demande à l'ARS pour une dotation dans le cadre de la création de l'UEE. Les situations où l'Education Nationale met à disposition des AESH pour l'UEE sont très rares.